Les réseaux sociaux sont envahis de faux comptes, qui ne correspondent pas à des individus, et qui sont générés et gérés automatiquement dans le but de tromper les membres et les moteurs de recherche en gonflant la popularité.