Vers un référencement créatif

La récent doublé Google avec Panda et Penguin a mis à mal un grand nombre de pratiques de référencement qui jusque là, fonctionnaient plutôt bien.

Je ne vais pas revenir dans ces colonnes sur certains de ces usages, de nombreux billets (à l'image de celui-ci) ont été rédigés sur le thème du Black Hat, pour ne citer que l'aspect le plus polémique de l'activité du référenceur.

Or depuis le mois de Mars 2012, les écrits contre Panda ont connu un essor croissant jusqu'à rejoindre les complaintes du flot des victimes de Penguin, pour ne plus former qu'un seul courant contestataire.

J'ai bien, comme la plupart des référenceurs, ma petite idée sur les causes de ces mouvements dans les classements des résultats du moteur de recherche Google. Comme tout SEO qui se respecte, j'ai conduit mes propres tests et livré quelques idées ça et là. J'ai également beaucoup lu sur ces fluctuations de SERPS, sur les blogs anglophones et francophones. J'ai passé un temps important à me documenter sur ce phénomène, qui touche le cœur de mon activité professionnelle. Car la compréhension de ce qui se passe actuellement sur internet, qui en soi est une véritable révolution (lire cet article http://buzz.marketing.free.fr/spip.php?article45 expliquant très bien le tournant que Google est en train de prendre, et incidemment la tournure que la firme de Mountain View est en train de donner au web grand public), nécessite une observation pointue sur de nombreux sujets. Nous sommes en train de vivre un grand moment, mais peu d'usagers d'internet semblent en prendre conscience.

Réduire Google Panda et Penguin a un filtre qui pénalise les prestataires web ayant abusé de certaines techniques avancées de référencement est en effet très réducteur.

Il est intéressant d'observer les réactions de la communauté des professionnels de la promotion de sites. Cherchant les causes possibles de disqualification, les compétiteurs avancent des séries de critères à prendre en compte pour éviter le déclassement. A des niveaux plus ou moins précis, plus ou moins bien argumentés, qu'importe : parmi la somme des plus de 200 critères utilisés par l’algorithme de tri de Google, il y a forcément quelque part un peut de tout ce que l'on peut lire sur les blogs d'experts SEO aussi bien que d'amateurs éclairés.

Dans leur quête parfois existentielle pour éviter les pénalités de Google, les gourous de l'optimisation se concentrent principalement sur le fondement même de la Toile, ce qui fait sa force : le lien. Car Google ne considère désormais plus le lien de la même façon qu'avant, et ne lui accorde plus le même traitement. Et donc, les pros du référencement ont les yeux rivés sur leurs indicateurs de liens, ils en épluchent des tableaux entiers de données, cumulant les outils et les méthodes d'analyse, croisant les informations, recoupant les sources, complétant les tableurs de chiffres et de statistiques selon des grilles de critères relatifs aux équations mathématiques de l'algorithme du moteur.

Logiciels d'analyse et outils de comparaison

L'approche souffre d'un mal inaliénable : en effet l'analyse de tous ces métriques ne peut se faire qu'à posteriori, c'est à dire que vous avez toujours un train de retard. De même, il ne faut pas négliger la possibilité pour vos concurrents de brouiller leurs traces, ou encore de n'avoir qu'une vision partielle de l'existant. Et puis, ces outils ont leurs propres limites...

backlinking tool

Le réflexe de se tourner vers l'outil plutôt que vers la réflexion ? La confiance accordée à ces logiciels est disproportionnée par rapport à notre propre estime de nos capacités. Tout comme la démarche d'exécuter, comparer avec ces programmes, analyser des tas de critères dont nous ne savons pas vraiment ce qu'en fait Google...

Nouvelle ère pour le Creative SEO !

Une chose est certaine : si ces techniques analytiques font partie de l'éventail d'outils utilisés dans l'activité de référencement, les référenceurs les plus créatifs permettront à votre site d'acquérir une visibilité durable, capable de franchir sans encombre les filtres que Google pourra mettre en place sur la route menant vers les premières pages !